Comment le fichier PDF vient-il faciliter les élections dans les petites communes de France ?

Comment le fichier PDF vient-il faciliter les élections dans les petites communes de France

C’est un fait assez peu connu, mais la question des cartes électorales pose beaucoup de problèmes aux petites communes. La charge de les imprimer et de les expédier aux inscrits revient à la commune. Quand elle est de grande taille, elle dispose de tous les logiciels et matériels nécessaires. Cependant, beaucoup de petites communes doivent faire avec les moyens du bord et parfois les cartes sont fabriquées à la main ! Pour réduire les risques de fraude, le ministère de l’Intérieur peut alors compter sur le format PDF.

Une procédure de fabrication simplifiée

Le problème avec les cartes électorales, c’est qu’il faut plusieurs outils pour les créer. D’abord, des planches de cartes vierges, ensuite une imprimante classique et enfin un logiciel capable d’imprimer chaque carte correctement. Voilà pourquoi beaucoup de petites communes sont obligées d’improviser sur des logiciels de traitement de texte ou de faire les cartes à la main.

Pour leur simplifier la tâche et limiter les risques de fraude, le ministère de l’Intérieur a mis en place pour la première fois en avril dernier un système en ligne qui permet d’imprimer les cartes électorales facilement. Pour cela, ce service utilise évidemment le format PDF. Il n’est pas impossible à modifier, comme c’est précisé sur le site qui vous explique comment faire, mais cela simplifie la tâche et diminue les risques de fraude.

Un logiciel aux compatibilités limitées

En fait, pour vraiment limiter les fraudes, qui sont plus fréquentes qu’on ne pourrait le croire, le logiciel en ligne développé par le ministère de l’Intérieur n’est compatible qu’avec un format de fichier généré par la base de données des votants résidant en France. En réalité, il y a même plusieurs bases de données selon les élections (nationales, municipales, européennes, etc.).

Une fois que les noms des votants ont été importés dans le logiciel depuis la base de données, il génère un fichier PDF parfaitement compatible avec le format d’une carte électorale et il ne reste plus qu’à lancer l’impression. Évidemment, une fraude est toujours possible en modifiant le fichier PDF, mais cela impliquerait aussi de modifier la liste dont disposent ceux qui gèrent le bureau de vote.

Une application dédiée aux petites communes

Cette application est uniquement dédiée aux petites communes. Les grandes communes, quant à elles, prennent à leur charge des frais bien plus élevés qui comprennent des logiciels et du matériel plus importants. D’ailleurs, ce logiciel développé par le ministère de l’Intérieur pour faciliter la tâche des petites communes limite la création de fichiers PDF à 2 500 votants par utilisation.

Cette limitation permet d’éviter des problèmes d’engorgement qui pourrait faire planter le service en ligne, mais elle permet aussi d’exclure les trop grandes communes. Enfin, le ministère de l’Intérieur a également précisé que ce service ne conservait aucune information concernant les listes électorales. Effectivement, ces informations sont la responsabilité des communes et ne doivent pas être contrôlées par le ministère de l’Intérieur.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *