Et si internet n’existait plus ?

Et si internet n'existait plus

Et si un matin, sans aucune raison, la toile virtuelle qui nous relie les uns aux autres cessait d’exister ? A supposer que cette hypothèse tragique ne devienne réalité, qu’adviendrait-il du monde tel que nous le connaissons aujourd’hui ?

Quand ils ont conçus ce qui allait se révéler être la base d’internet en 1973, Robert Elliot Kahn et Vint Cerf, ne pensaient sûrement pas que leur bébé binaire deviendrait un mastodonte à pixel.

Dans le monde moderne, les sauts du lit se font en vérifiant les fils d’actualité des réseaux sociaux et la journée est rythmée par le doux son de la voix d’un assistant virtuel. 

Bien que difficile à croire, la disparition de la connexion internet ne sera pas l’un des signes annonciateurs de l’apocalypse, juste l’équivalent d’une rubrique nécrologique pour bon nombre d’habitudes. 

Repose en paix, Google

Besoin de retrouver votre chemin ? Envie d’inviter votre âme sœur dans un restaurant chic ce soir ? Désireux de savoir combien de kilomètres de marche vous séparent de la lune ? 

Pourquoi demander à un être de chair et de sang alors que Google est là ? 

Mais ça, c’est aujourd’hui. Dans un univers dystopique, sans aucune forme d’internet, Google n’existerait plus et vous n’aurez d’autre choix que de demander votre route aux passants ou acheter un guide de la ville. 

Adieu Netflix

Les 130 millions d’utilisateurs du service de vidéo à la demande devront se faire une raison. Les films et séries à volonté appartiendront à l’histoire ancienne. 

Dans cet univers parallèle, c’est au spectateur de caler ses horaires sur ceux de diffusion de son émission préférée, et non l’inverse. 

Et vu qu’internet ne sera plus là, les blockbusters sur les entrepreneurs de la silicon valley ne verront jamais le jour…

Devenir entrepreneur serait réservé à une élite

 Qu’on l’aime ou pas, une qualité est unanimement reconnue à internet : il permet à tout le monde de vendre en ligne et d’espérer devenir riche. Quelques clics et à vous l’autonomie financière. 

Serait-ce possible sans internet ? Non. Et ça, c’est une raison valable pour lui souhaiter une longue et heureuse vie ! 

Le retour des lettres manuscrites

Une fois l’école primaire terminée, il y’a fort à parier que vous n’ayez plus utiliser de papier pour envoyer des mots doux.

Sans internet pour délivrer les emails, il n’y aurait plus qu’une seule option : avoir recours à la poste pour toutes correspondances. 

L’aspect positif est que cette nouvelle attitude devrait entraîner une amélioration du niveau d’orthographe et une meilleure connaissance des règles de grammaire. 

Plus moyen de se cacher derrière les émoticônes et le langage SMS. 

Les repas redeviendraient des moments de socialisation

Vu que les réseaux sociaux ne seraient pas là pour vous distraire, quels autres choix auriez-vous si ce n’est celui de discuter avec vos proches ? 

Têtes relevée set mains à plat sur la table, ces instants seront utilisés pour renforcer les liens existants ou en créer de nouveaux.

5.00 avg. rating (100% score) - 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *