Une Ferrari Enzo s’offre une motorisation titanesque

Le secteur de la motorisation est vaste, il peut concerner un portail ou encore des volets, mais, dans le monde de l’automobile, l’insolite est parfois au rendez-vous. C’est le cas avec la Ferrari Enzo qui devrait passionner les amateurs de voitures.

La motorisation investit tous les domaines du quotidien

Les constructeurs multiplient les techniques pour combler les attentes des conducteurs. Ces derniers ont tendance à accorder une attention particulière à la performance qui est offerte par la motorisation. Elle est devenue de plus en plus puissante, mais elle a aussi intégré une multitude de domaines. Il n’est pas rare de constater qu’elle possède un attrait particulier pour le secteur de la maison. Il est désormais tout à fait envisageable d’opter pour la motorisation d’un portail, d’un volet… Cela apporte un confort supplémentaire non négligeable, car il sera inutile de sortir de son véhicule pour ouvrir ou fermer les battants. Une simple télécommande aura l’occasion d’agir en toute simplicité.

Dans le domaine de l’automobile, ce confort est aussi au rendez-vous grâce à des moteurs essence ou diesel beaucoup plus performants. Un passionné de Ferrari a voulu démontrer que sa version Enzo avait la capacité de décoiffer davantage les spectateurs, les conducteurs et les amoureux de bolides.

90 000 dollars pour transformer une Ferrari Enzo en un bolide

Ryan McQueen a eu la volonté de rendre sa voiture haut de gamme encore plus impressionnante en misant sur une motorisation à couper le souffle. Son projet a été quelque peu hallucinant puisqu’il a intégré deux blocs Rolls-Royce sur sa Ferrari Enzo. Toutefois, la conception a demandé de la réflexion et surtout du temps pour que l’installation soit celle escomptée. Si certains pensent que Ryan s’est focalisé sur son projet pendant plusieurs mois, ils se trompent. En effet, il a travaillé pendant 12 années tout en dépensant 90 000 dollars canadiens.

12 années pour installer deux moteurs impressionnants

La motorisation de cette Ferrari Enzo est à la fois unique et impressionnante, mais la conception de la carrosserie et du châssis a pratiquement demandé sept années complètes. Certes, le résultat est à la hauteur des attentes, mais c’est le fruit d’un travail conséquent, minutieux et rigoureux. Il est important de noter que Ryan ne présentait aucune spécialisation dans le domaine, il s’agit d’un autodidacte qui impressionnera sans aucun doute à un bon nombre de passionnés. Apparemment, Ferrari n’a pas encore réagi face à cette actualité intéressante et surtout décoiffante.

4.50 avg. rating (60% score) - 2 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *