Une maman ouvre un faux supermarché pour sensibiliser ses enfants lors du confinement

Une maman ouvre un faux supermarché pour sensibiliser ses enfants lors du confinement

Le confinement n’est facile pour personne. Cette situation est difficile à gérer pour les mères célibataires qui doivent gérer plusieurs enfants. Pour faire face à cette situation assez délicate, une mère de famille met en place un système ingénieux pour inciter ses enfants à apporter leur contribution.

Le fonctionnement du faux supermarché

Lorsqu’on est une mère célibataire de plusieurs enfants, la gestion du confinement est plus difficile. On doit remettre de l’ordre à chaque fois pour que la maison reste en bon état.

Cette mère célibataire a fait preuve d’une grande ingéniosité. Comme les tâches à faire sont plus nombreuses que d’habitude, elle a décidé de se faire aider par ses enfants. Elle a mis en place un faux supermarché, « La boutique de maman », dans lequel sa progéniture pouvait acquérir le produit de son choix. La maman a mis en place un stand dans lequel elle exposait les produits et leur prix. Pour acheter des produits, ses enfants devaient gagner de l’argent fictif. Elle a aussi exposé sous le stand les moyens à utiliser pour avoir de l’argent. Les enfants pouvaient par exemple gagner :

  • 10 euros en nettoyant la salle de bain ;
  • 20 euros en maintenant leur chambre bien rangée ;
  • 15 euros en faisant leurs devoirs, etc.

Les avantages du système

Les produits proposés dans « La boutique de maman » sont très intéressants pour les enfants de bas âges. Cette mère célibataire a réussi à se faire obéir. En effet, si les enfants étaient sages, ils étaient récompensés. En cas de bêtises, ils recevaient des amendes. Cela limitait les bêtises et la maman peut mieux se faire obéir. C’est à la fois un meilleur moyen :

  • De gérer les stocks ;
  • De leur faire comprendre la valeur des choses ;
  • De les aider en calcul (lors du passage dans le faux supermarché, les enfants apprennent inconsciemment les maths).

Cette mère de famille s’est inspirée d’un article américain pour son concept de faux supermarché.

 

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *