5 jeux vidéo pour faire du bien à votre cerveau

Attention ! Les lignes qui suivent présentent un risque élevé de remise en question des idées reçues. Mais bonne nouvelle, cet article risque de faire des heureux parmi les gamers :

Non, les jeux vidéo n’entraînent pas seulement addiction, isolement, agressivité, paranoïa, obésité… Non, ils ne sont pas responsables de tous les maux de notre société. Au contraire, plusieurs études le démontrent : ils pourraient avoir de nombreux effets bénéfiques sur notre cerveau. En voici quelques exemples :

 

super-mario
“Super Mario.” (CC BY 2.0) by Tom Newby Photography

 

1 – Starcraft permet de devenir plus intelligent

Vous ne rêvez pas, vous allez bien avoir dans les mains le meilleur des arguments pour que votre mère vous fiche enfin la paix : Starcraft peut faire de vous le génie qu’elle rêve que vous soyez. Bon, on exagère peut-être un peu mais il y a bien une étude qui conclue que les jeux de stratégie en temps réel (STR), peuvent augmenter la flexibilité du cerveau, considérée comme la meilleure façon d’améliorer l’intelligence. Cette étude, menée par la Queen Mary University of London et publiée sur le site de la revue scientifique renommée Plos One, a mis à l’épreuve deux groupes de personnes : durant 40 heures étalées sur six à huit semaines, l’un devait jouer aux Sims, l’autre à Starcraft. Les résultats sont sans appel : les participants du deuxième panel sont bien plus performants lorsqu’ils effectuent des tâches mobilisant cette fameuse flexibilité cognitive.

 

2 – Super Mario 64 pour un cerveau plus gros

Une autre étude, allemande cette-fois ci et dirigée par le professeur Simone Kühn, a soumis au test deux groupes de jeunes de 25 ans. Le premier avait pour mission pendant deux mois, à raison de 30 minutes par jour, de jouer à Super Mario 64 quand le second devait s’abstenir de jeux vidéo. Ensuite, les cerveaux de tous les participants ont été passés au crible de scans IRM, avec pour constat une augmentation des cellules grises chez les joueurs, notamment dans les zones du cerveau responsables de la mémoire et de la navigation spatiale. Simone Kühn affirme alors qu’il existe bel et bien « un lien entre jouer aux jeux vidéo et une augmentation du volume du cerveau », et donc d’en déduire que « certaines zones spécifiques du cerveau peuvent être exercées grâce aux jeux vidéo ».

 

3 – Tetris a tout bon !

C’est bien connu, Tetris est l’un des jeux vidéo les plus captivants jamais imaginé. Ce que l’on sait moins en revanche, c’est qu’il est aussi addictif que bon pour notre cerveau, plus précisément pour nos neurones. Ce sont en tout cas les conclusions de BrainCraft, une émission diffusée sur YouTube, où l’on apprend qu’il est remarquablement utile sur de nombreux plans : mémoire, attention, visualisation spatiale, développement des réflexes, langage…

4 – Call of Duty, l’œil dans le viseur

Une autre étude va aussi légitimer auprès de votre maman vos heures soi-disant perdues devant Call of Duty. Ce coup-ci, c’est de Suisse que nous vient la bonne nouvelle, plus précisément de l’Université de Genève et de la géniale (on en est sûr) professeure en neurosciences, Daphné Bavelier. Elle et son équipe l’affirment : tuer des zombies est bon pour notre cerveau. Le jeu développerait en effet la concentration, l’attention mais aussi la vue. L’étude réalisée a fait appel à des « non-pratiquants » de jeux vidéo pour leur faire passer cinq heures hebdomadaires devant CoD et ceci durant dix semaines. Les néophytes ont vu leur vision considérablement améliorée notamment dans la perception des détails. C’est en fait le cerveau qui devenait plus performant, car c’est lui qui avait développé sa capacité à décoder les informations reçues.

"Call of Duty®_ Advanced Warfare_2014110" (CC BY-SA 2.0) by justinianlui
“Call of Duty®_ Advanced Warfare_2014110” (CC BY-SA 2.0) by justinianlui

 

5 – Le Blackjack, un booster du cerveau de 18 à 78 ans !

Le jeu est un bon exercice pour lutter contre le vieillissement du cerveau, mais si vous avez du mal à imaginer votre grand-mère dégommant des morts-vivants, rassurez-vous, nous avons trouvé un compromis pour vous : le blackjack. Une étude de l’Université de Toronto l’affirme : pratiquer une activité qui stimule le cerveau, comme les jeux de cartes, tout au long de sa vie permet d’en améliorer les capacités. Ainsi, jouer au blackjack en ligne permettrait de faire travailler notre cerveau en mobilisant la mémoire notamment !

"blackjack" (CC BY 2.0) by whiteafrican
“blackjack” (CC BY 2.0) by whiteafrican

 

Alors, jeunes et moins jeunes, à vos joysticks, à vos claviers !

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *