Le Beer Pong, une activité en pleine essor !

alain-juppe-beer-pong

Aussi étrange que cela puisse paraître, la pratique du Beer Pong est en plein essor et intéresse de plus en plus de joueurs dans le monde. On imagine ce jeu plutôt dans des soirées étudiantes, et pourtant on le retrouve dans de nombreux événements qui n’ont pas forcément à voir avec la bière ou le ping-pong.

Le 18  mars dernier, un petit malin a eu la bonne idée de proposer une version nomade et pratique du Beer Pong : le Mashball.

C’est après avoir échoué lors de nombreuses tentatives de Beer Pong à l’extérieur que Todd Mashburn décide d’inventer un coffret qui permettrait de jouer n’importe où, avec des matériaux léger mais stables.

Le Mashball a tellement plu que son créateur a remporté le concours de The Big Idea, une émission américaine, et s’est vu attribuer la juteuse somme de 25 000$ pour mener à bien son projet.

 

 

Fin février, une équipe de Beer Pong a gagné le championnat national de Beer Pong Anglais avec à la clé une place pour participer aux World Series of Beer Pong (WSOBP) à Las Vegas.

L’équipe composée de Brad Allnutt et Mark Campbell se retrouve avec 5 000 Livres en poche et 2 billets pour les States afin d’affronter les autres équipes venues du monde entier. Cette prochaine édition du WSOBP se tiendra du 6 au 10 Juillet au Westgate Las Vegas Resort & Casino, et le grand prix sera de 65 000$.

Les raisons de cette célébrité toujours grandissante sont simples : ce sport ne nécessite pas une grande forme physique, mais une bonne concentration, une maîtrise de soi, et bien sûr une certaine tolérance à l’alcool. Il existe plusieurs variantes de jeux mais globalement il faut toujours mettre une balle de ping-pong dans un verre de bière.

Le Beer Pong reste tout de même un jeu sérieux, qui doit être bien organisé dans le respect des règles. La preuve : il existe de nombreuses fédérations et associations de Beer Pong dans le monde entier.

 

beer-pong

Un autre motif du succès du jeu est le nombre grandissant de célébrités s’affichant en train d’y jouer sur les réseaux sociaux et dans la presse. On se souvient des photos montrant le champion de NBA Michael Jordan, le basketteur Joakim Noah, ou encore celles du joueur professionnel de Hockey Claude Giroux en pleine partie. Et les organisateurs d’événements ne s’y trompent pas.

On retrouve souvent des activités de Beer Pong là où on ne les attend pas. Un des meilleures exemples en date reste l’énorme gag du Beer Pong organisé par l’équipe de campagne d’Alain Juppé qui l’a invité à se rendre dans un bar pour rencontrer « Les jeunes avec Juppé ».

Résultat : Juppé est arrivé avec une chemise à carreau en mode un peu plus relax et s’est vu expliqué les règles du jeu, pour ensuite participé timidement à l’événement et s’en aller. Et oui, n’est pas fun qui veut. Mais c’est pour ce côté décontracté et ludique que le Beer Pong fait fureur.

Et il fonctionne très bien entre autre lors de compétitions de haut niveau… de poker ! Fin 2014, le PokerStars Caribbean Adventure a proposé à ses joueurs de poker de se relaxer en participant à une partie de Beer Pong.

C’est ainsi que Chris Moneymaker, l’un des meilleurs joueurs de poker au monde, essuie un lamentable échec contre un adversaire qu’il aurait sûrement vaincu sans problème au poker.

 

 

A quand le Beer Pong à l’Elysée ?

 

 

5.00 avg. rating (50% score) - 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *