3 façons insolites de perdre la vie au volant

En 2018, 3 259 personnes ont perdu la vie sur les routes de France. 3 259 familles ont perdu un être cher sur les sentiers bitumés. 3 259 familles ont été transpercées de part et d’autre.

Peut-être pensez-vous que cela ne vous arrivera jamais… Après tout, vous êtes un bon conducteur. Jamais d’incidents au volant. Pas d’excès de vitesse. Et vous choisissez entre boire et conduire.

Jamais, ô grand jamais, vous ne pensez être responsable d’un accident de circulation. À côté des causes bien connues comme l’utilisation du téléphone, il existe des façons incroyables de générer une catastrophe routière. Pour sûr, vous avez déjà posé l’un de ses actes au moins une fois…

3 façons insolites de perdre la vie au volant

Se repaître au volant

Que celui qui n’a jamais mangé ou bu en conduisant jette la première pierre… Quand on sait que le Français passe en moyenne 23 064 heures à conduire, cette attitude n’a rien de surprenante.

Entre le dépôt des enfants à l’école et les courses à l’hypermarché, il est normal d’avoir faim. Justement, un sandwich traîne au fond de votre sac à main… Il n’est qu’à quelques centimètres et croquer une bouchée de temps en temps ne devrait pas poser problèmes.

Faux ! Manger un en-cas ou siroter une boisson tout en conduisant réduit votre capacité d’attention. Résultat : vous êtes plus susceptible d’avoir un accident.

Fumer en conduisant

Tirer quelques bouffées de cigarette en conduisant est très loin d’être anodin. C’est dangereux et pourrait vous tuer à court terme. Il n’est pas question ici de parler des effets de la nicotine mais de votre capacité d’attention.

Pour éviter tout incident tragique, un chauffeur doit rester sur le qui-vive et se détourner de toutes activités qui pourrait le distraire. À chaque bouffée, votre esprit flotte dans les nuages et perd de vue la route.

En plus des risques sanitaires, fumer au volant risque de vous tuer. Là. Maintenant. C’est d’ailleurs pourquoi il est recommandé de recourir à un comparatif assurance auto avant de signer un contrat. Certaines compagnies surtaxent les chauffeurs consommant régulièrement de la nicotine. Vérifiez que ce n’est pas votre cas.

Régler siège et volant sur la route

Pendant votre formation à l’auto-école, votre moniteur n’a cessé de vous répéter de procéder au réglage de la cabine avant de mettre le moteur en marche. Aujourd’hui, convaincu de votre maîtrise du véhicule, vous n’hésitez pas à le faire en roulant.

C’est une mauvaise idée. Une très mauvaise idée.

Imaginez qu’à cet instant précis, un enfant s’engage sur la chaussée. La colonne de direction ne sera pas statique ce qui vous empêchera de réagir promptement. Vous devrez prendre de précieuses secondes pour l’ajuster avant de pouvoir faire quoique ce soit. Et entre la panique et l’urgence, cette histoire se finira mal…

En résumé

Ce n’est pas parce que vous êtes sûr de vos capacités que vous devez renier les principes fondamentaux de la conduite. Ne péchez pas par orgueil !

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *