Espagne : Uriner dans la mer vous expose à une forte amende, découvrez pourquoi

Uriner dans la mer en espagne amende de 750€

Voici une nouvelle plutôt insolite qui se déroule en Espagne. En effet, si vous vous rendez dans la ville de Vigo pour profiter de la plage, vous devrez faire attention, notamment aux pauses pipis. Enfants ou adultes, il sera désormais interdit (et puni par la loi) d’uriner dans la mer !

Insolite : Si vous urinez dans la mer à Vigo, en Espagne, vous risquez une amende pouvant atteindre jusqu’à 750 €.

Vigo, en Galice, a interdit “l’évacuation physiologique sur la plage ou dans la mer” autrement dit, de faire pipi dans l’eau, comme le rapporte la chaîne de télévision locale Antena 3. L’amende maximale pour comportement imprudent serait délivrée pour décourager les plus téméraires de s’adonner à cette activité.

Cependant, selon The Independent, le conseil municipal “n’a pas vraiment expliqué comment il compte identifier les baigneurs qui font leurs besoins dans la mer et faire respecter cette nouvelle restriction.”

Cela soulève la question de savoir comment les autorités comptent trouver les personnes qui défèquent dans les zones maritimes de Vigo. Où alors cela ne concernerait que les personnes qui le font de manière visible ? En bord de plage et devant les autres ?

D’autres interdictions pour respecter les plages

La ville de Vigo a également décidé d’adopter des règles pour sauvegarder les plages, en plus de l’interdiction existante des véhicules motorisés. Elle a en outre interdit :

  • de nettoyer ses ustensiles de cuisine dans la mer,
  • l’utilisation de savon ou de shampoing dans l’eau,
  • de fumer des cigarettes et autre sur certaines plages,
  • la réalisation de barbecues ou grillades sur la plage,
  • et enfin, de laisser des détritus sur la plage.

Vigo n’est pas la première ville d’Espagne à sévir contre les évacuations physiologiques des plages et de la mer ; San Pedro del Pinatar a adopté une législation similaire l’année dernière. Il y a de la nudité, des jeux de battes et de balles, et des réservations de serviettes de plage (qui coûtent 30 euros).

Comment prévenir les urines sauvages?

La ville de Vigo, en Espagne, a pris des mesures proactives pour éviter cela. Il n’y avait pas de toilettes publiques dans la zone à l’arrivée de l’été, et elles ont été ajoutées maintenant. Cependant, elle souligne que “le fait qu’il n’y ait pas de toilettes sur la plage n’est pas une excuse pour que l’utilisateur évacue physiologiquement dans des endroits inappropriés.”

La nouvelle loi doit encore être mise en œuvre, et il reste à voir comment les autorités vont l’appliquer.

Notez moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *