Les anecdotes à propos des instruments de réveil

Les anecdotes à propos des instruments de réveil

Le réveil est un instrument muni d’un système émettant une sonorité à une heure déterminée à l’avance. Habituellement, il est utilisé pour se réveiller le matin, même si l’on peut se servir de lui à d’autres fins. Au fil du temps, le réveil est devenu indispensable pour l’être humain avec diverses fonctionnalités.

Anciens systèmes pour se réveiller le matin

D’antan, les premiers hommes se servaient du soleil comme réveil. Effectivement, ces personnes, vivant dans les grottes, se référaient à luminosité progressive de l’aube pour se réveiller. Ils faisaient de même au crépuscule pour aller dormir. Au fur et à mesure, les regroupements des hommes dans des villages et notamment grâce au feu, il était alors possible de dormir après le coucher du soleil. Au matin, les casaniers s’éveillaient au chant du coq. Les cocoricos du volatile, tôt le matin, signalaient aux villageois qu’il était temps de se lever du couchage. De plus, ce réveil est presque régulier si l’on se rapporte à l’heure d’une horloge par exemple. D’autre part, les ancêtres de l’homme s’étaient aperçus que la consommation de plus de liquide, surtout en fin de journée, favorisait un réveil davantage matinal. Leurs vessies pleines les obligeaient à se lever pour une vidange. Les gens devenaient donc leurs propres réveils.

Apparition de l’horloge et du réveille-matin

En l’an 360 av JC, la Clepsydre a vu le jour en Égypte et à Babylone. Il était alors possible de calculer l’heure et de mesurer le temps. Quelques décennies plus tard, l’ingénieux philosophe Platon développa le concept pour y associer un réveille-matin. C’était d’ailleurs une avancée technologique considérable à l’époque. D’autre part en Orient, dans les premiers siècles de l’ère moderne, l’on se servait de bougies graduées afin de déterminer l’heure. Les Européens ont conçu une version, consistant à disposer les bougies à l’intérieur d’une boîte métallique. De cette manière, les clous et les billes tombaient logiquement dans le support en faisant des bruits pour inciter le dormeur à se lever de son lit. C’était à l’époque le moyen le plus précis pour se réveiller. Aux environs du 13e siècle, sont apparues les horloges à poids. En raison de la gravité, les poids et les cordes stockent et libèrent de l’énergie, déclenchant ainsi le mécanisme. Deux siècles plus tard, les horloges furent perfectionnées avec l’ajout d’alarmes ajustables. Grâce à une épingle placée dans un trou, il était possible pour l’utilisateur de régler l’heure à laquelle il voulait se réveiller.

Modèles plus performants et plus pratiques

Au fil du temps, notamment depuis 1940, aux États-Unis, l’on a repris le concept d’horloges afin de fabriquer des radios-réveils. Au moyen de ces derniers, les gens pouvaient ajuster l’heure du réveil, en plus du choix entre un son de la radio ou une sonnerie classique. Dès lors, il y a eu d’innombrables modèles de réveils qui sont apparus. L’on peut citer, par exemple, des horloges numériques avec un grand affichage, des alarmes vocales ou encore des horloges réveils avec projecteur de lumière Led. Les avancées technologiques ont également permis de doter d’alarmes les téléphones, ordinateurs et autres appareils électroniques. En outre, encore plus performants, il existe des bracelets munis d’un système de signalisation silencieuse. L’utilisateur est alors réveillé par de simples vibrations, exempt de sons et tonalités désagréables. Ces bracelets marquent donc l’ère de réveils portatifs avec lesquels l’on se réveille doucement sans bruits désagréables.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *